L’été est là et les fortes températures peuvent entrainer un stress thermique chez les veaux. Les symptômes peuvent déjà être visibles dès 20-22 degrés C°.

Mais comment reconnaître un veau en stress thermique et comment l’éviter ?

Quels sont les signes du stress thermique?

Comme chez les humains, le métabolisme des veaux ralentit également les jours les plus chauds. L’appétit est réduit, ce qui réduit la consommation d’aliments. Les veaux ont donc besoin de plus d’énergie pour faire face à la chaleur. Il est important de porter également une attention particulière à la respiration du veau. Ils auront tendance à avoir une respiration accélérée à cette période.

 

Comment éviter le stress thermique?

    • Essayez de déplacer les buvées aux moments où il fait plus froid dans la journée. Cela peut donc être tôt le matin et plus tard dans la soirée.
    • Assurez une bonne ambiance dans le logement en fournissant de l’ombre supplémentaire. Pour les igloos extérieurs, n’hésitez pas à les déplacer à un endroit plus ombragé dans la cour. Assurez une ventilation suffisante, en adaptant la ventilation par rapport aux différents moments de la journée. Attention aux courants d’air quand le froid commence à s’installer.
    • Reporter les interventions comme l’écornage jusqu’à ce que les températures baissent.
    • Soyez vigilant concernant l’entretien de l’aire paillée car le fumier produit également de la chaleur et de l’ammoniac.
    • Les veaux de 8 semaines et plus peuvent être tondus. Ils évitent ainsi d’attraper froid au cas où un courant d’air tombe sur le dos mouillé par la transpiration.
    • Bien sûr, veillez à fournir de l’eau à volonté. Ne changez pas l’apport en eau pendant la buvée, le risque de boire trop d’eau immédiatement après la buvée serait plus grand.
      • Petite astuce : Pour assurer le maintien de l’équilibre hydrique, apportez un supplément d’eau en ajoutant Denkacare Vitalfort, à raison de 25g/L l’eau, riche en électrolytes et glucides hautement digestible
    • Les veaux souffrant de diarrhées sont encore plus sensibles à la déshydratation pendant les journées chaudes.
      • Petite astuce : Dans ce cas, utilisez Denkacare Vitalin dans le lait ou dans l’eau à raison de 50g/L pour protéger la paroi intestinale (grâce au lin) et ralentir le transit (effet de la pectine).

Besoin de conseils ? Contacter un spécialiste :

Contact form