veaux d'élevage - 8 juin 2022

Source : Dr. Jim Quigley – Calf Notes.com (http://www.calfnotes.com) traduit librement

Une question phare revient souvent : Quels sont les meilleurs outils pour nourrir les veaux : le biberon, le seau ou le seau tétine?

Beaucoup d’éleveurs utilisent ces différentes méthodes et en sont satisfaits. Des études montrent que les veaux sont en meilleurs formes quand ils sont nourris au seau ou encore au biberon et qu’ils ont tendance à avoir plus de problèmes quand ils sont nourris avec le seau tétine. Le fort succès, lié à l’utilisation des seaux, et les problèmes plus souvent rencontrés avec les seaux tétines sont liés à la difficulté de tenir propre les seaux tétines. Le lait entier ou à l’aliment d’allaitement peuvent rester dans les tétines et permettre aux pathogènes de se développer. Un développement qui rendra les veaux malades.

 

L’utilisation des biberons, une méthode naturelle

Les tétines sont celles qui ressemblent (en taille et en position) au trayon de la mère. Cette méthode de buvée est très simple et la majorité des veaux apprennent très rapidement à boire au biberon (même s’il arrive que ce soit plus compliqué pour certains).

Vous pouvez remonter le biberon a une hauteur suffisante pour permettre au veau d’avoir une position plus naturelle pour boire, sa tête et son cou seront légèrement surélevés.

Le plus grand désavantage de cet outil :

  • Son volume : la majorité d’entre eux font seulement deux litres. Donc, si vous voulez donner jusqu’à 4,5L de lait par jour, vous devez les nourrir en deux buvées par jour.
  • Les tétines sont les composants les plus difficiles des biberons à garder propre. Le trou de la tétine qui sert à égaliser la pression du biberon peut être bouché et cela devient extrêmement difficile pour le veau de téter. Il est donc important de vérifier que le lait coule bien par le trou de la tétine et de la nettoyer régulièrement.

Les seaux sont faciles à utiliser une fois que les veaux ont appris à boire dedans

Les seaux peuvent contenir plus de lait que les biberons. Ils sont plus faciles à nettoyer, à stocker et peuvent être utilisés pour faire autres choses que la buvée des veaux. Cependant, apprendre aux veaux à boire au seau peut être frustrant pour vous et pour eux.

Boire au seau n’est pas naturel pour eux : ils préfèrent boire la tête en haut et non la tête en bas. Apprendre aux veaux à boire la tête en bas demande donc beaucoup de patience.

Astuce : La meilleure façon d’apprendre au veau à boire au seau et de mettre deux doigts (préalablement trempés dans le lait) dans la gueule du veau. Laissez le veau sucer vos doigts. Utilisez votre autre main pour faire baisser, tranquillement, la tête du veau dans le seau. Dès que la bouche du veau atteint la surface du liquide, vous pouvez ouvrir tranquillement vos doigts pour permettre au liquide de passer entre les doigts et aller dans la bouche du veau. Une fois que le veau a un petit peu bu, vous pouvez enlever tranquillement vos doigts de la bouche de celui-ci. Il faut au moins deux tentatives (ou parfois plus) pour que le veau prennent l’habitude. Souvent, il aspirera de l’air et n’arrivera pas à trouver le liquide. Dans ce cas, il faudra recommencer le processus.

Beaucoup de veaux apprennent en quelques minutes.  Faire preuve de patience : il faut se rappeler que ce sont des bébés et que vous essayez de leur apprendre quelque chose qui n’est pas naturel pour eux.

Les seaux tétines sont à mi-chemin entre les seaux et les biberons.

seau tétine veauIls ont les avantages des biberons et la contenance des seaux. Le principal problème avec cet outil est son entretien. Il est primordial de tenir propre les tétines. Celles-ci doivent être nettoyées après chaque tétée et ce n’est pas le cas dans de nombreuses exploitations.

Si les tétines ne sont pas nettoyées, les bactéries peuvent y proliférer et cela peut rendre le veau malade. Vous pouvez faire du bon travail avec cet outil mais il ne faut pas oublier de le garder propre. Cependant, plusieurs recherches montrent qu’il y a peu d’avantage biologique à utiliser les seaux tétines.

La chose la plus importante à considérer est le sanitaire. Nettoyer les biberons, les seaux et les tétines avec de l’eau très chaude et un désinfectant très fort. L’eau de javel est généralement utilisée mais il est possible d’utiliser d’autres produits. Après le nettoyage, laissez les biberons, les seaux et les tétines sécher avant la prochaine utilisation.

 

Source : Dr. Jim Quigley – Calf Notes.com (http://www.calfnotes.com)