Elodie et Baptiste  Leclerc ont ouvert les portes de leur atelier veaux de boucherie le 15 Mars dernier. Les éleveurs travaillent en intégration avec Denkavit.

Cette journée était l’occasion inédite d’expliquer leur travail au quotidien, et leur intérêt pour le bien-être animal.

Pour eux, l’intégration est un bon compromis.

« Cela nous assure un débouché. Nous savons que les veaux ne nous restent pas sur les bras, ou deux ou trois semaines de plus », confie l’éleveuse.

Denkavit fournit donc les aliments et assure aussi un suivi technique régulier : le technicien Denkavit passe dans l’élevage 1 à 2 fois par semaine.

« Il ne nous lâche pas dans l’inconnu », souligne Elodie.

Découvrez l’article de Réussir l’Agriculteur Normand, publié le 21 Mars 2019,  par Sandrine Bossière

 

Plus d’information sur l’intégration