Nous souhaitons nous développer de manière durable aux côtés de nos clients, fournisseurs et autres parties concernées. Il en va de même au sein de notre propre organisation. Nous souhaitons offrir à nos employés un environnement de travail sûr et attractif, avec des opportunités de croissance personnelle et que chacun se sente engagé dans notre mission commune.

Isabelle Bachelier, Responsable des Ressources Humaines explique ses missions et les enjeux de son travail au quotidien.

RH

« Après, une longue expérience dans un grand Groupe en tant que RRH et quelques années passées en tant que Consultante RH, j’ai rejoint Denkavit en Mai 2018. J’ai exercé d’autres métiers dans ma carrière mais celui de Responsable Ressources Humaines demeure incontestablement le métier qui me passionne le plus. Je dois faire preuve de créativité pour apporter des réponses humaines et constructives à l’ensemble de mes clients dans le respect de la législation. Concrètement, pour participer à la stratégie de l’entreprise, il faut être partie prenante au quotidien dans le fonctionnement de l’entreprise puis ensuite dans la déclinaison opérationnelle des objectifs que la société a décidé de se fixer tout en jonglant avec l’humain et le droit. C’est pour répondre à cette préoccupation que notre Direction Générale a décidée en 2018 de mettre en place la fonction RH au sein de Denkavit France.

Lorsque l’entreprise est confrontée aux mutations qui peuvent s’imposer à elle, je dois me mobiliser pour conduire avec la plus grande attention la gestion des emplois et des carrières, en étroite collaboration avec la Direction Générale et le Management. Depuis 2018 chez Denkavit France, différents outils ont été mis en place pour recueillir les éléments nécessaires au pilotage des Ressources Humaines. Entre autres, à partir des entretiens d’évaluation et des entretiens professionnels, les besoins et attentes des collaborateurs sont recensés, des actions sont menées. De manière plus globale, il s’agit d’une gestion des emplois et des carrières au plus proche du terrain en passant par le développement des compétences, les plans d’actions individuels, les promotions internes, les reclassements, la gestion des potentiels, la création de nouveaux postes pour répondre à l’évolution de nos activités, le recrutement externe et enfin l’attention portée aux salariés en situation d’handicap.

Au-delà de la gestion des emplois et des carrières, je veille à l’équilibre entre les différents canaux de régulation sociale. Une entreprise ne peut correctement fonctionner qu’à la condition qu’elle parvienne à assurer un bon équilibre entre ses principaux canaux et en particulier :
– Un canal hiérarchique qui doit être renforcé pour assurer le management des équipes,
– Un canal médiatique qui s’exprime déjà selon différentes communications en internes,
– Un canal participatif qui est organisé au travers des groupes de travail sur différentes thématiques avec le personnel de l’entreprise,
– Et enfin le canal représentatif qui fonctionne par le biais du CSE et du CSSCT.

La Direction, le service Ressources Humaines, le service communication, le management ainsi que le CSE s’emploient désormais à relever ce challenge permanent.
En complément de ces fonctions, nous avons estimé important d’y associer un rôle de médiateur. L’objectif est d’intervenir chaque fois que nécessaire auprès des salariés, pour faciliter la résolution d’un conflit et inculquer les principes de qualité relationnelle. J’aide les collaborateurs à trouver des solutions aux conflits qui les opposent à des collègues, en utilisant les techniques de résolution de conflits en altérité.

Le métier est enrichissant et passionnant pour celui qui est curieux et ne compte pas son temps. Le plus grand défi de ma mission est de mener un grand nombre d’actions et de projets en même temps pour accompagner la croissance de l’entreprise, en s’adaptant constamment pour faire face à la diversité des imprévus auxquels est confronté le service Ressources Humaines au quotidien ! »