Un nouvel essai a été publié récemment dans Journal of Dairy Science. Cette publication présente une étude complète sur l’efficacité supérieure en tant que tampon ruminal de l’AcidBuf face à un bicarbonate de sodium.

Deux essais ont été ainsi menés afin d’évaluer l’efficacité de différentes matières tampons et leur influence sur (1) le pH ruminal des vaches laitières et (2) les performances de production des vaches laitières.

La supplémentation était constituée de l’algue marine calcaire AcidBuf, et de bicarbonate de sodium. La ration de l’essai 1 était constitué de 32.9% d’amidons et sucres, et 19.9% NDF du fourrage par kg de matière sèche ingérée, sans tampon (TEM), avec 0.45% d’AcidBuf ou 0.90% de bicarbonate de sodium. La ration a été formulée afin d’apporter 18KG MS par vache par jour. La ration de l’essai 2 était constitué de 28,3% d’amidons et sucres, et 23% NDF par kg de matière sèche ingérée. La supplémentation en tampon ruminal a été réalisé de la même manière que dans l’essai 1 afin de distribuer 80gr. d’AcidBuf par vache par jour ou 160gr. de bicarbonate de sodium par vache par jour, sur une base de 22,1 kg de matière sèche ingérée par vache.

Essai 1 :
– 4 vaches laitières avec fistules ruminales
– Protocole en carré latin 4×4
– Mesure du pH ruminal toutes les deux heures après distribution de l’aliment.

Essai 2 :
– 52 multipares et 4 primipares (62,7 ± 3,4 Jours en lactation)
– Suivi sur 80 jours

Traitement

Essai 1 :
– 4 vaches laitières avec fistules ruminales
– Protocole en carré latin 4×4
– Mesure du pH ruminal toutes les deux heures après distribution de l’aliment.

 

 

 

 

 

 

 

 

Essai 2 :
– 52 multipares et 4 primipares (62,7 ± 3,4 Jours en lactation)
– Suivi sur 80 jours

Traitement

Témoin

AcidBuf

Bicar. sodium

Matière sèche ingérée (MSI), kg/jour

20,7

21,7

22,6

Production lait corrigé TB (FCM), kg/jour

30,4

32,4

31,3

Taux Butyreux, g/kg

36,8

38,7

38,7

Taux protéique, g/kg

32,1

32,6

31,8

Efficacité laitière (FCM/MSI)

1,44

1,47

1,36

 

Pour plus de détails sur cette publication, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre interlocuteur Denkavit ou dirigez-vous vers le  Journal of Dairy science