General, Ingrédients - 22 janvier 2019

Les rendements des matières premières fibreuses ont été exceptionnellement faibles sur l’année 2018, liés à des conditions climatiques défavorables. Pour exemple, le rendement moyen de la betterave sucrière a été de 15% à 20% plus faible qu’en 2017 en France selon la CGB. Réduisant ainsi la disponibilité en pulpe de betterave. Associée à une disponibilité faible en fourrage, la demande de pulpe de betterave en nutrition animale explose et tend davantage le marché.

En conséquence, le prix d’achat de la pulpe de betterave a augmenté de plus de 20% à partir de la mi-juillet. La disponibilité faible associée à une demande croissante ont ainsi fragilisées ce marché.

Quelles sont les alternatives possibles pour augmenter la teneur en fibre d’un aliment ?

 

 

 

 

 

 

Avec une concentration minimum de 59% en cellulose brute, Opticell® est une alternative économique. Opticell® est une source de fibre insoluble partiellement fermentescible. Cette matière première, garantie sans mycotoxines et contaminants, permet de ramener les fermentations au niveau distal et orienter vers une flore productrice d’acides gras à chaine courte et notamment le butyrate.

 

 

 

 

 

Par ses fibres insolubles et fermentescibles, Opticell® combine l’intérêt d’une source fibreuse avec un aspect prébiotique permettant une stimulation des fermentations dans le gros intestin vers une production de butyrate. Le butyrate disponible au niveau distal permet de garantir une bonne santé intestinale en favorisant le développement des villosités et constitue une source d’énergie supplémentaire pour l’animal.

Pour plus d’informations à propos de la fibre Opticell®, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre contact régulier Denkavit.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.