veaux d'élevage - 14 juillet 2022

Au GAEC de Tassé (56), Cédric et Fabienne Tassé ont pour objectif de garantir des performances de croissance des génisses tout en simplifiant le travail. Pour ce faire, ils ont choisi l’Optilor : un aliment
d’allaitement spécialement conçu pour être utilisé dans leur chariot à lait.

*150VL Prim’Holsteinveau taxi à lait

Après le vêlage, les veaux sont directement placés dans une niche individuelle et reçoivent le colostrum le plus tôt possible : “Je drenche les veaux en leur apportant 4L de colostrum. En amont, la qualité de colostrum est mesurée à l’aide d’un réfractomètre. Nous avons une banque de colostrum dans l’élevage pour conserver le bon colostrum (22 brix) que nous décongelons au besoin.” Les veaux resteront dans la case individuelle jusqu’à l’âge de 2 mois et demi puis seront placés en case collective.

Après l’apport colostral, “Avant chaque passage à l’aliment d’allaitement, nous apportons un repas de réhydratant aux génisses. On trouve que c’est mieux pour limiter les diarrhées. Pour sécuriser encore plus le démarrage lors des périodes critiques, il nous arrive de donner du Dosto Caps : on trouve que les veaux sont plus vifs et plus résistants.” Par la suite, les veaux sont nourris avec l’Optilor. La buvée est distribuée avec un charriot à lait : “avant c’était en système manuel mais nous avions constaté que l’eau n’était pas toujours à la bonne température.”
Pour simplifier l’élevage des génisses, “notre interlocuteur Denkavit nous a également conseillé d’opter pour un plan simplifié : le Facility.”

Etant équipés d’un chariot à lait, les éleveurs ont fait le choix de l’Optilor, un aliment d’allaitement qui a été spécifiquement conçu pour être utilisé dans ce type de machine: « la poudre n’est pas poussiéreuse, elle se délaye également bien. Depuis qu’on l’utilise, on a limité les soucis de digestion en l’utilisant avec le chariot à lait ».

 

LA PRÉPARATION DE LA BUVÉE AU CHARIOT À LAIT, UN PROCEDÉ BIEN MAITRISÉ !

“Je mets l’eau à chauffer en amont de la buvée. Par la suite j’ajoute l’Optilor et ensuite je laisse délayer. Quand le lait est à 42°c, je distribue avec le pistolet pour apporter 2 L de lait aux animaux
dans le seau tétine.” Après la buvée, les seaux tétines sont nettoyés et désinfectés. En complément du lait, les veaux ont à disposition de l’eau (sauf pendant l’apport colostral), du foin et de l’aliment solide matin et soir pour qu’ils soient bien appétants.

 

QU’EST CE QUE LE PLAN FACILITY ?

  • 1 concentration : 175 g/L de buvée
  • 1 litrage : 2 L par veau et par repas
  • 2 repas / jour du début à la fin de la phase lactée

Pour encore plus de simplicité, une grille de préparation indique la quantité d’eau et de poudre à mélanger selon le nombre de veau à nourrir.

 

EMMANUEL GERMAIN, CHEF PRODUIT RUMINANTS DENKAVIT

“L’Optilor a été conçu pour les chariots à lait. Il allie :

  • un grand confort d’utilisation grâce à sa très faible pulvérulence
  • un délayage parfait même lorsque le volume de buvée à préparer est modeste, en début de période des vêlages par exemple.”

 

Contact

Contacter un spécialiste

Send an email

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.